Concours Ever Monaco

La 16ème édition d’EVER Monaco se tiendra du 5 au 7 mai 2021 à l’espace Fontvieille, avec le soutien de la Fondation Prince Albert II de Monaco. Les plus grands constructeurs automobiles ont déjà confirmé leur présence, sans oublier les acteurs du monde du deux-roues, de l’habitat durable, de la construction « zéro émission » et de l’énergie décarbonée.

EVER Monaco change de place pour plus d’espace. Pionnière des manifestations dédiées à la mobilité durable et aux énergies durables en Principauté, l’exposition se déroulera pour la première fois à l’espace Fontvieille sur 8 500 m2, dont 2 000 m2 sous le majestueux « chapiteau ». « EVER 2021 s’annonce dès à présent comme un assez bon cru et ce malgré le contexte sanitaire », indique S.E.M. Bernard Fautrier, Président d’EVER Monaco. « D’une part, la légitimité bâtie par EVER depuis 2006 a été prise en compte par les acteurs des secteurs de la mobilité et de l’énergie. D’autre part la pandémie a clairement développé l’intérêt des consommateurs pour une mobilité plus propre et une transition vers les énergies renouvelables dont EVER constitue une vitrine très appréciée. »

Première place au concours METHA 2021 !

“Optikan remporte le concours METHA 2021 ! Du 5 au 7 Mai 2021 se tenait à Monaco, dans l’espace Fontvieille, l’évènement EVER, regroupant plus d’une trentaine d’entreprises et de start-up du secteur de la mobilité afin d’y présenter les technologies de demain. L’exposition y présentait également les prix du concours METHA, dont la finale s’est déroulée le matin du 6 Mai au Novotel, pour différentes catégories de projets visant à rendre les villes plus vertes et plus durables. Dans la catégorie start-up, Optikan sort vainqueur en proposant d’utiliser les ondes térahertz pour contrôler, trier, et certifier les matériaux couramment utilisés dans le bâtiment (marbres, laines de roches, bois et plâtres) en fin de chaîne de production. Cette approche en amont de la construction permet de réduire les coûts et l’empreinte écologique liée à la maintenance des bâtiments en raison de leur vetusté prématurée ou de malfaçons.”